le forum sur le Léonberg et autres ...
Bienvenue sur Léonberg passion, Poussy

le forum sur le Léonberg et autres ...

site suisse pour les passionnés de Léonberg
 
AccueilAccueil  Bienvenue sur LBienvenue sur L  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Résultat de recherche d'images pour Je vous souhaite la bienvenue ! Résultat de recherche d'images pour Résultat de recherche d'images pour

Poussy gagne le défi " les chevaux camarguais " Résultat de recherche d'images pour New défi de Poussy " le Cerf "



Partagez | 
 

 l'Akita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
poussy
Admin, fondatrice, Guépard et sa vitesse
Admin, fondatrice, Guépard et sa vitesse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25678
Age : 64
Localisation : partout
Humeur : cool
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: l'Akita   Mar 16 Fév - 11:16

Akita Inu
(Japanese Akita - Chien Japonais
d’Akita)



Les origines de l'Akita Inu
Son histoire et ses origines pour expliquer la race actuelle :
L’histoire de l’akita est largement expliquée par le standard officiel,
de façon même plus précise que bien des standards. Voici donc ce qui
est dit :

« A l’origine, toutes les races canines japonaises étaient de petite à
moyenne taille et il n’existait aucune race de grande taille. Dès 1603,
provenant de la région d’Akita, les chiens nommés « Akita
Matagis » (chiens de taille moyenne pour la chasse à l’ours) ont été
employés comme chiens de combat. Depuis 1868, la race a été croisée
avec le Tosa et avec des Mastiffs. A la suite de ces croisements, la
taille de la race augmenta, mais certains traits caractéristiques
propres aux chiens de type Spitz disparurent.
En 1908, les combats de chiens furent interdits. La race fut néanmoins
préservée et améliorée; elle devint par la suite une grande race
japonaise, et, en 1931, 9 chiens d’élite furent désignés comme
"Monuments Historiques".
Pendant la seconde guerre mondiale (1939-1945) il était courant
d’employer des peaux de chiens pour confectionner des vêtements
militaires. La police ordonna la capture et la confiscation de tous les
chiens sauf les Bergers allemands qui étaient réservés pour des tâches
militaires.
Certains amateurs essayèrent de circonvenir la loi en croisant leurs
chiens avec des Bergers allemands. A la fin de la seconde guerre
mondiale, le nombre des Akitas étant dangereusement réduit et les
chiens se présentaient sous trois types différents :
1) des Akitas Matagis,
2) des Akitas chiens de combat et
3) des Akitas/Bergers allemands.


La situation de la race était gravement perturbée.
Pendant la période de la restauration de la race pure après la guerre,
Kongo-go, un chien de la ligne de sang Dew a, jouit d’une popularité
passagère, mais extrêmement importante;
ce chien présentait extérieurement les traits caractéristiques de l’influence de Mastiffs et de Bergers allemands.

Le nombre des éleveurs d’Akita augmenta et la race devint très prisée
du public. Cependant, des amateurs éclairés refusèrent d’accepter ce
type de chien comme vraie race japonaise et s’efforcèrent d’éliminer
les caractéristiques des races étrangères en faisant des croisements
avec des Matagi Akitas;
le but était de retrouver le type original de la race.
Ces efforts couronnés de succès ont permis de stabiliser la souche pure de l’Akita de grande taille bien connu de nos jours. »


CARACTERE
L’akita attire, impressionne, fascine par son physique et par l’impression qu’il dégage...
Maintenant parfait chien de compagnie, cet ancien chien de chasse et de
combat japonais mérite un certain engouement, à tempérer par une bonne
connaissance de ses caractéristiques, car il est loin de convenir à
tout le monde. Alors que les abandons augmentent à cause de son
caractère facilement dominateur, il peut être le compagnon parfait pour
certaines personnes. Attention à ce que son aspect de chiot nounours ne
le fasse pas prendre en main trop tardivement...


Il est à noter immédiatement qu'il ne faut pas penser à avoir un akita de même sexe qu'un autre chien à la maison !
Même élevés ensemble, même avec un chien que vous qualifiez de "pas
dominant", (c'est un terme qui a été mal utilisé, mettez deux soit
disant dominés ensemble, et il y aura un dominant...), n'y pensez pas,
ce serait jouer à la loterie.
Même les chiennes se battent facilement, et vous ne le saurez pas en
prenant le chiot, c'est pour cela que c'est de la loterie. Ils ont le
défaut de ne pas savoir arrêter dans une bagarre, même si l'autre se
soumet. Les bagarres se déclenchent au quart de tour sans prévenir,
sauf si on sait lire ce que s'envoient leurs regards, parfois en une
fraction de seconde.


L'histoire d'Hachiko, connue de tous les japonais :
Même un film a été tourné sur Hachiko le chien fidèle ! Cet akita
fauve, accompagnait tous les matins son maître, professeur
d'université, à la gare où il allait aussi l'attendre chaque soir.
Hachiko avait 18 mois lorsque son maître mourut à l'université et ne
revint pas. Son akita revint lui, tous les soirs, l'attendre à la gare.
Il était bien sur très connu, et quand il eut 7 ans, son histoire parut
dans un journal national. C'était en 1932 et il mourut en 1935. C'est
un musée qui l'accueille, empaillé, et plusieurs statues sont érigées à
son image, dont une bien sur à la gare de Shibuya à Tokyo. C'est un
point de rendez-vous d'amoureux qui viennent se jurer... fidélité bien
sur !



L’akita est la plus grande de six races japonaises au physique proche.
Il tire son nom de la province d’Akita, et inu veut dire chien en
japonais, (le mot ken veut aussi dire chien, on l’entend plus associé à
la race de l’Hokkaido ken).


Voyez ci-dessous : un chiot akita et un chiot shiba du même age.
La différence de taille et de poids est du simple au triple.



Pour qui l'akita est-il fait ?
L’intérêt d’un chien de race est de savoir à l’avance si notre choix
correspond au mieux à nos attentes. Gardez-vous des a priori, l’akita a
un petit air de chien de traîneau, mais il n’y a pas plus différent !
Rien à voir !
Étant
donné la fascination qu’exerce la beauté de l’akita, il est très
important de connaître ses caractéristiques comportementales. Elles ne
sont pas toujours des plus faciles, du moins pas pour tout le monde,
sans déshonneur pour qui que ce soit. L’akita nécessite une très bonne
socialisation de la part de l’éleveur, avec une bonne continuité de
votre part, sinon au lieu d’être courageux il sera trouillard, au lieu
d’être silencieux il aboiera au premier bruit. Mais avec quelques
conseils, vous pourrez le déterminer en voyant les chiots.


Ses principales qualités :
Il est d’une discrétion remarquable, d’une manière assez féline, alors que sa présence et sa personnalité sont très fortes.
Il accepte bien de rester seul, sans faire de bêtises même quand il est petit. Il est calme.
Il a le caractère précoce et ressemble vite à un mini adulte dans ses manières.
Le chiot est propre très rapidement.
Il est silencieux et n’aboie pas à tord et à travers mais à bon escient pour prévenir.
Il est réservé vis à vis des étrangers et très fidèle envers ses
maîtres. Il est plus affectueux qu’il n’en a l’air, et il l’est souvent
plus quand il n’y a personne d’extérieur à sa famille.
En général il ne saute pas sur les visiteurs pour faire des fêtes à
tord et à travers, mais se montrera amical, et d’une en fonction des
réactions de son maître, et de deux en fonction d’un certain sixième
sens... A moins que ses sens canins, somme toute plus aiguisés que les
nôtres, traduisent tout simplement les micro signaux issus de nos
réactions !
Il est bon gardien impressionnant. Il est surtout dissuasif, surtout en couleur bringé bien sur !

Ses besoins en exercice ne sont pas importants, bien qu’il apprécie
beaucoup les promenades, et qu’il soit capable d’en faire. D’autre
part, il préfère faire ses besoins en dehors du jardin.
Il convient aux non sportifs et à l’appartement.
Il donne l’impression d’une grande force intérieure, ce que l’on qualifie nous occidentaux de « zen »
Quand il est motivé, il peut faire des choses extraordinaires et pleines d’initiative.
C’est un chien expressif avec des mimiques à vous faire rire, qui
communique avec des « whou-hou » adorables, accompagnés de mouvements
de tête et de petits sauts inimitables.


Ses principaux défauts :
Il est rare que l’on mentionne les défauts d’un chien, en général parce
que le rédacteur fait partie des gens qui ne sont pas dérangés par
ceux-ci. Certains des défauts de l'akita ne lui sont pas spécifiques,
et pour d’autres, les connaître sert surtout à les prévenir par
l’éducation, pour qu’ils n’apparaissent pas. Enfin, une médaille ayant
toujours deux côtés, ils sont souvent le revers d’une qualité. Faites
le parallèle entre les deux listes.
Le revers de ses qualités, comportement calme, mature et indépendant,
est qu’il ne faut pas se rater ni dire qu’il est petit et qu’on verra
plus tard. Il faut s’occuper de son éducation tout de suite, il se
comporte vite en adulte. Il ne faut pas changer d’avis sur ce qui est
autorisé et défendu, car il teste votre constance.
Il ne faut pas craquer sur cette race pour son physique uniquement et
se faire avoir par la peluche toute douce, car il se transformera alors
en despote à la maison !
Il est "têtu". Tant qu’il est d’accord, il obéit... et fait de la résistance dès qu’il manque d’enthousiasme.
Il peut être un franc bagarreur, et tout au moins il ne faut pas compter qu’il accepte un congénère de même sexe chez lui !
Si vous voulez un seul chien ça va, mais si vous en voulez plus, soit
ce ne sera que deux (car je ne connaît pas encore le troisième sexe),
soit ce sera chenil plus que probable un jour ou l'autre, avec un
risque permanent en votre absence.
Il peut être difficile à sortir en laisse pour un enfant et même
quelqu’un qui n’a pas la force nécessaire à lui résister lorsqu’un
autre chien arrive pendant la balade.
Il peut devenir impossible à sortir sans laisse dans les endroits
fréquentés par d’autres chiens, à cause de sa réactivité aux bagarres.
Ce défaut n’est pas réservé aux mâles, les femelles peuvent se battre aussi, parfois même avec un mâle...
On peut arriver à faire vivre un (ou plutôt une comme ci-dessous) akita
avec d'autres chiens, mais sous surveillance, car les bagarres se
déclenchent à l'improviste et sans beaucoup prévenir.


Il semble qu'il y ait des différences d'une lignée à l'autre, et qu'une
sélection pourrait petit à petit rendre l'akita plus confiant, bien que
cela dépende aussi de son élevage depuis tout petit. Les japonais ont
privilégié un chien qui se hérisse et se dresse en expo face à ses
congénères.


DIVERS
De ses origines de chien de combat, l'Akita a conservé une certaine
agressivité envers les autres mâles, que l'on peut néanmoins réguler
par une éducation adéquate.
A noter que ce chien est classé "chien dangereux" en Espagne.

L'âge moyen limite se situe aux alentours de 10 à 12 ans.


Selon chien.com


                     Invité   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-arts.ch
Oasis
Admin, cheval au galop
Admin, cheval au galop
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17795
Age : 65
Localisation : avec vous
Humeur : gaie lol.
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: l'Akita   Lun 22 Fév - 8:56

super bonne idée ces topics découvrir les races


 Invité


Revenir en haut Aller en bas
http://oasis.forumgratuit.ch/
poussy
Admin, fondatrice, Guépard et sa vitesse
Admin, fondatrice, Guépard et sa vitesse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25678
Age : 64
Localisation : partout
Humeur : cool
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Re: l'Akita   Lun 22 Fév - 9:41

Oasis


                     Invité   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-arts.ch
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'Akita   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'Akita
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche jeune femelle Akita Inu
» huskette siberien Ultiva et Altaya akita-inu fille 4ans (38)
» 2 chiots (3-4 mois), type Akita SPA Vaux le Penil (77)
» KWENTO Akita inu mâle de 2 ans bringé REF (91) ADOPTE
» Akita dite Sultane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum sur le Léonberg et autres ... :: Les races :: Les races diverses-
Sauter vers: